Sculpcure, des piles d'oranges pourrissantes couvertes d'insectes et de filaments de moisissure, telle est l'installation de Michel Blazy présentée au Plateau. Le temps qui passe altère la couleur éclatante des oranges qui virent peu à peu au brun et au noir avec des tâches de vert et de blanc. Les mouches drosophiles, les araignées et d'autres minuscules bestioles non identifiées trouvent là un festin de roi.

 

 

 

Blazy grand restaurant sculpcure Plateau 5sculpcure; bar à oranges, sculpture-installation de Michel Blazy

Le grand restaurant, Le Plateau

 

 

 

     Sculpcure, bar à oranges, dégage une légère odeur de moisi qui ne décourage pas les visiteurs invités à se presser un jus d'orange puis à empiler les écorces vides sur un plateau qui rejoindra bientôt l'installation mouvante de Michel Blazy. Une cure de vitamines originale.

 

 

 

 

Blazy-grand-restaurant-sculpcure-Plateau-12.jpgsculpcure; bar à oranges, sculpture-installation de Michel Blazy

Le grand restaurant, Le Plateau



 

 

    Au contraire des déchets d'Arman ou de Spoerri, Michel Blazy ne les fige pas, il étudie leur evolution. Il travaille avec le vivant (plantes, escargots, insectes, moisissures, bactéries) qui génère des formes et des couleurs inattendues. L'écoulement du temps et la décomposition des oeuvres exposées sont au centre du protocole établi par le plasticien. 


 

 

 

Blazy grand restaurant sculpcure Plateau 3sculpcure; bar à oranges, sculpture-installation de Michel Blazy

Le grand restaurant, Le Plateau


 

 

 

    Les installations exposées au Plateau se contaminent les unes les autres:

"Les mouches du "Bar à oranges" vont pondre dans la Grotte, estime Michel Blazy, et comme elles sont attirées par la chaleur, elles se grilleront sûrement sur les lampes rouges au-dessus des Tables auto-nettoyantes où se trouvent les fourmis, leur fournissant ainsi des protéines." 1


 

 

Blazy grand restaurant tables auto-nettoyantesTables auto-nettoyantes, tableau crème dessert, au fond la Grotte

exposition de Michel Blazy au Plateau

 

 

    Fascinantes et répugnantes, les sculptures organiques de Michel Blazy sont des installations éphémères et aléatoires, des performances. Les oranges prises dans un filet de moisissure, la grotte de coton enserré de lentilles, la moquette aux traces d'escargot sont des vanités qui nous rappelle la fragilité de la vie. Les oeuvres disparaîtront à la fin de l'exposition et Michel Blazy installera un nouveau dispositif dans un nouveau lieu d'exposition. Certaines oranges cependant sont conservées; elles ont plus de dix ans.


 

 

Blazy grand restaurant lâcher d'escargots PlateauLâcher d'escargots, installation de Michel Blazy au Plateau

 

 

 

 

Dossier de presse

 
   Michel Blazy travaille avec des matériaux modestes, périssables, issus de notre quotidien et nous révèle la part d'étrange, de somptueux ou de monstrueux qu'ils peuvent contenir. La matière vivante qu'il choisit pour ses œuvres porte en elle les potentielles mutations et détériorations qui font de son art un art de l'éphémère, ou plus exactement du changement continuel. Michel Blazy a le goût de l'observation et laisse le temps faire son œuvre sur la matière. L'expérimentation ludique à laquelle il se livre, aussi bien sur des matériaux naturels qu'artificiels, compose un éloge de la décomposition, une ode à la capacité transformiste de la matière. Chacune de ses œuvres possède une temporalité qui lui est propre et les notions de lenteur et de hasard se retrouvent au cœur du processus de création artistique.


 

 

 

Blazy grand restaurant sculpcure Plateau 4sculpcure; bar à oranges, sculpture-installation de Michel Blazy

Le grand restaurant, Le Plateau


 


 

   Voir, mais aussi toucher et sentir, les installations de Michel Blazy nous proposent une approche sensorielle. Elles sont constituées de rencontres de matières, qui interagissent les unes avec les autres. Les produits manufacturés vont être contaminés par des composants organiques, s'ensauvager en quelque sorte. Notre perception des distinctions entre naturel et artificiel s'en trouve d'autant modifiée.

 

   Il ne peut y avoir ici d'œuvre appréhendée en tant qu'objet fini, elle est en transformation constante et est également reproductible. Michel Blazy propose des modes d'emploi pour ses pièces, telles les partitions d'un compositeur, qui laisse donc la liberté d'interprétation.


 

 

 

Blazy grand restaurant sculpcure Plateau 0sculpcure; bar à oranges, sculpture-installation de Michel Blazy

Le grand restaurant, Le Plateau


 


   Tout en ayant un caractère rétrospectif, l’exposition au Plateau sera conçue dans le sens d’une adaptation spécifique au lieu, en privilégiant notamment la dimension domestique du travail.

 


   Après plusieurs collaborations avec le Frac Ile-de-France – l'exposition Ralentir Vite en 2005, un projet d'artiste mené avec l’Antenne en 2007 et un ensemble de ses œuvres constitué au sein de la Collection – cette invitation qui est faite à Michel Blazy pour une exposition d’envergure vient à point nommé au moment de fêter les 10 ans du Plateau.


 

 

 

Blazy grand restaurant sculpcure Plateau 8sculpcure; bar à oranges, sculpture-installation de Michel Blazy

Le grand restaurant, Le Plateau

 

 

 

 

Michel Blazy, le grand restaurant

Du 20 septembre au 18 novembre 2012

Le Plateau, place Hannah Arendt, 

 angle de la rue des Alouettes et de la rue Carducci

75019 Paris

 


 

 

Lien sur ce blog:

La grotte de Michel Blazy, coton et lentilles au Plateau

Michel Blazy, Bouquet final au collège des Bernardins, éloge de la lenteur

Art et pédagogie: les ordures artistiques d'Arman, les ordures pédagogiques du Musée d'Histoire Naturelle

Gu Dexin, un tapis de pommes, Par nature, exposition au 104

 

 

 

 

Palagret

art contemporain

novembre 2012

 



 

 

 

 

 

 


Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés