9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 19:28

      En mars, une affiche de GripA nous prévenait: "Interdit d'afficher de l'art rue Quincampoix et dans les autres aussi". Affiche prémonitoire? Trois mois plus tard, le terrain de jeu des artistes de rue est privatisé par une boutique de mode.


street-art Quincampoix interdit afficher"Interdit d'afficher de l'art rue Quincampoix et dans les autres aussi"

 affiche de GripA du collectif "No rules corp"


   Les murs nus au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher, près de Beaubourg, étaient un spot squatté par les artistes de rue. Les papiers collés et les tags changeaient tout le temps, effacés par les nettoyeurs municipaux ou recouverts par des concurrents.


papier collé tag Quincampoix Beaubourg papier collé danseMonsieur Qui, FKDL et autres

Street-art au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher


   Il y avait des papiers collés, des tags, des objets collés; un joyeux fouillis inégal, avec des gribouillis peu intéressants et de beaux dessins. C'était anarchique et parfois surprenant.


Quincampoix street-art border kill 4836Street-art au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher


   S'y côtoyaient les danseuses de FKDL, les boxeurs et les indiens de Tian, les portraits de Monsieur Qui, le clown de Mimi le clown, la spationaute de GripA, le chat de MezzoForte, l'homme masqué de THTF, le tigre de Suriani, les affiches absurdes de Rero et bien d'autres non identifiés.


street-art Beaubourg Quincampoix 9Street-art au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher


    On se rappelle un grand portrait de Poutine, très réaliste, qui méritait mieux que le karcher, pas Poutine, le dessin.


   Beaubourg-Quincampoix-papier-colle-FKDL-Rero-Swing-Poutine.jpgPapiers collés, portrait de Poutine, FKDKL, Rero, Coeuriosité, S75

Street-art au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher

  

   A cet endroit, le street-art ne gênait personne, sauf peut-être les divers commerces qui ont essayé de s'implanter et ont fermé boutique assez vite, non tant à cause des tags que du manque de clients.


street-art Quincampoix bestiaire tigreStreet-art au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher


   Maintenant, fini de jouer. Les deux murs crépis viennent d'être recouverts par deux panneaux publicitaires assez funèbres. Une publicité pour "Living Room", le magasin de fringues de marque au rabais, qui vient de s'installer.


Street-art Quincampoix publicitéPanneaux publicitaires de la boutique "Living Room"

au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher


   Est-ce qu'on y gagne? Plus de tags anarchiques et illégaux, mais une publicité envahissante, une de plus. Où est le vandalisme? Les commerçants ont-ils le droit d'envahir ainsi les murs, de nous imposer leur réclame, de saturer l'espace public encore et encore?


Street-art-Quincampoix-publicite-2196--1-.jpgPanneaux publicitaires de la boutique "Living Room" déjà maculés de peinture

au coin des rues Quincampoix et Aubry le Boucher


   Ironie du sort, les beaux panneaux tout neufs sont déjà souillés par des jets de peinture. Gageons que d'ici quelques semaines il n'en restera rien et que les artistes de rue pourront se remettre au travail.


 

Liens sur ce blog:

Street-art: Vladimir Poutine rue Quincampoix, un papier collé

FKDL, Rero, S75: art urbain, collages rue Quincampoix et Aubry le Boucher

"Street-art without border" à Paris: Sr.X, Kill yourself and your best friend


 

Palagret

art de la rue 

juillet 2010



Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires