29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 23:22


"fugit irreparabile tempus"


    "Le temps fuit irrémédiablement", telle est l'inscription qu'on peut lire sur un banc de Vancouver. Posé au milieu du jardin qui vit avec les saisons, de l'éclosion des fleurs à la chute des feuilles, cycle de vie et de mort, le banc invite le passant à une méditation romantique sur la fragilité de la vie.  


Sed fugit intera. Fugit irreparibile tempus. Love is for ever
banc public avec une plaque gravée à Vancouver, Canada
source


     Dans les pays anglo-saxons, de nombreux bancs dans les jardins publics, les cimetières ou sur les promenades de bord de mer portent des inscriptions: in loving memory of, en souvenir de, offert par. Le nom du défunt est souvent accompagné d'une citation, d'un poème ou d'un conseil:

"Apprends nous à nous asseoir tranquillement" dit un banc à Collingham, Angleterre.

"Il n'y a pas de colline plus charmante que celle qui a accueilli mes pensées fatiguées", Hawkshead, Angleterre.


Nouveau banc public en acier au Jardin des Plantes à Paris
devant la statue de Buffon


    A Central Park à New-York, depuis 1986,  plus de 9000 bancs portent une plaque gravée au nom du donateur ou de la personne à honorer. Le banc et la plaque, à partir de $7,500, seront entretenus aussi longtemps que le parc durera.


A la mémoire de Maldwyn Edwards qui a passé tant d'heures
sur l'esplanade à travailler à sa tapisserie

banc public avec une plaque gravée à Scarborough, Angleterre
source


   A partir du 7 septembre, les nouveaux bancs  du Jardin des Plantes s'orneront eux aussi d'inscriptions. Il sera possible d'avoir une plaque à son nom ou à un « cher disparu » sur l'un des 255 bancs du jardin, pour la modique somme de 1 800 euros par banc simple et 3 600 euros par banc double. Il sera aussi possible d'écrire un court texte.


Nouveau banc public en acier au Jardin des Plantes à Paris


   Découpés au laser, les nouveaux bancs d'acier s'inspirent des squelettes de dinosaures qu'on aperçoit à travers les fenêtres du  Muséum. Benoît Le Thierry d'Ennequin, Yves Pagès et Virginie Mira ont remporté le concours lancé en 2006. L'agence Explorations architecture a déjà dessiné des ponts aériens à Leicester et Dublin et le pavillon d'entrée provisoire à Versailles.


Nouveau banc public en métal au Jardin des Plantes à Paris


 
Fabriqué en matériau durable et recyclable, les bancs de Benoît Le Thierry d'Ennequin, Yves Pagès et Virginie Mira remplacent d'anciens bancs de bois, eux aussi durables et recyclables. Espérons que le nouveau mobilier en acier, élégant et confortable ne sera pas bouillant en plein soleil et glacial en hiver,  comme les sièges des abri-bus.


"The Captain and the purple lady, the sun is always over the yard-arm" 1
banc public en pierre avec inscription, à Treyarnon en Cornouailles
face à la mer, source


     Le parrainage du mobilier permet de récolter de l'argent et le Muséum, lancé dans un vaste programme de rénovation en a bien besoin.


Nouveau banc public en métal au Jardin des Plantes à Paris


    Très répandu dans les pays anglo-saxons, le parrainage n'est pas nouveau en France. En 1999 à Versailles, l'opération "Adoptez un arbre" a permis  de replanter 10000 arbres après la tempête. Après "Adoptez une statue" en 2005, les bancs du parc de Versailles sont maintenant proposés au mécénat depuis juillet. Les 170 bancs de pierre et de marbre seront restaurés grâce aux donateurs.


   Avec ses bancs d'acier au design moderne, l'opération "Adoptez un banc" du Jardin des Plantes aura sans aucun doute du succès auprès de ceux qui en ont les moyens. On peut aussi se cotiser. Sinon, à défaut d'y graver leur noms, les amoureux pourront toujours se bécoter sur les bancs publics, comme le chantait Brassens.

   La rénovation du mobilier se poursuivra avec la signalétique, les fontaines et les poubelles.
Il est peu probable que les poubelles soient à parrainer.


Le cerisier du Japon du Jardin des Plantes
Les statues du jardin de Versailles en hiver
Riches mécènes, adoptez une statue à Versailles

Palagret
août 2009



Sources:

Toutes les photos sont de Palagret                     cc.gif


Dossier de presse 


1- Le Capitaine et la dame pourpre, le soleil dépasse toujours le bôme de grand voile. Allusion au fait qu'un gentleman ne boit pas d'alcool fort avant que le soleil ne dépasse la bôme du bateau, en fin d'après-midi. Après .... Une inscription probablement dédiée à un amateur de whisky et à sa dame.

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires