27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 23:32

 

     En dépit de ses six tonnes, Horizontal donne une joyeuse impression de grâce et de légèreté, animé par le moindre souffle. Associant la sculpture traditionnelle fixe et des pièces mobiles, Alexander Calder réalise des "stabiles-mobiles".

 

 

 

Calder Horizontal Beaubourg 2Horizontal, le stabile-mobile d'Alexander Calder devant Beaubourg

 

 

 

   Jouant avec les lois de la gravité, Calder pose en équilibre une flèche à la pointe du pied fixe en métal noir. Cinq pétales de métal peint maintiennent la flèche horizontale. D'un côté, un pétale noir et un rouge, de l'autre, trois pétales jaune, bleu ciel, rouge. Les formes oscillent doucement dans le vent et la flèche tourne sur son axe.

 


 

Calder Horizontal Beaubourg 3Horizontal, le stabile-mobile d'Alexander Calder sur la piazza Beaubourg

 

 

 

        Horizontal, était resté dans l'atelier d'Alexander Calder en Touraine jusqu'à sa mort en novembre 1976. En 1983, Horizontal, entré dans les collections nationales en dation, faisait partie de l'exposition "Oeuvres monumentales de la collection du Musée national d'art moderne" à Beaubourg. On l'avait vu ensuite sur le parvis de la Défense à Paris en 1992 pour "Les monuments de Calder". 


      

Calder Horizontal Beaubourg 1Horizontal, le stabile-mobile d'Alexander Calder devant Beaubourg

 

 

 

      Depuis l'envol du pot doré de Jean-Pierre Raynaud vers le 5è étage du musée, la piazza Beaubourg était bien vide. Horizontal, invisible depuis 20 ans, a enfin trouvé sa place.

     Le pot doré sur son socle démesuré laissait perplexe pas mal de visiteurs. Bien qu'abstraite, la sculpture de Calder étonnera moins le public car elle renvoie aux mobiles qu'on accroche au-dessus des berceaux. Mobiles inspirés par l'oeuvre du plasticien américain. 

 

 

 

le pot doré de Jean-Pierre Raynaud avant son envol en octobre 2009
Piazza Beaubourg

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

 Google doodle et Calder  

Le monumental pot doré de Jean-Pierre Raynaud à Beaubourg, texte et photos

 Signaux Eoliens de Takis au Palais Royal, video

Zidane sur le parvis de Beaubourg, le coup de tête d'Adel Abdessemed en question

 

Les lois mathématiques qui régissent les mobiles de Calder

 


 

 

 

Palagret

art contemporain

juin 2011

 


 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires