15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 00:27


Pinocchio, une marionnette qui voulait devenir
un vrai petit garçon



    Alors que la galerie Daniel Templon fête ses quarante ans, Jim Dine y expose ses Pinocchio, de grands pantins figés dans leur gesticulation. Sculpté grossièrement et barbouillé de peinture, le petit personnage n'a pas les rondeurs rassurantes du dessin animé de Disney. Il est plus proche du travail de Geppetto, lui aussi un artiste qui donne vie à ses visions.

Plusieurs Pinocchio sculptés par Jim Dine
à la galerie Daniel Templon


    Plus tout à fait marionnette mais pas encore enfant de chair, Pinocchio est dans un état intermédiaire comme le morceau de bois sous le ciseau du sculpteur. Pinocchio veut désespérément devenir un vrai petit garçon mais il dépend de son créateur.

Pinocchio aux bras croisés, sculpté par Jim Dine
Hunter’s Moon, 2007. Bois vernis. 234 x 71 x 71 cm


     Les sculptures de bois peint sont grandes, environ 1,90 mètre avec le socle. Cheveux noirs, habillé d'une courte salopette et d'une chemise à manches courtes, chaussé de lourdes chaussures noires, les mains gantées, les quinze Pinocchio exposés ont des attitudes différentes et des couleurs variables. Quatre visages côte à côte projettent l'ombre de leur long nez sur le mur. La créature de Collodi est un menteur et son nez le trahit.
 

Pinocchio, 4 Faces Cut into a Log, 2007.
Bois peint et vernis. 79 cm x 234 cm x 51 cm


    Dans la galerie Templon, l'oeuvre la plus frappante représente Pinocchio entouré d'un renard et d'un chat en bois brûlé: l'enfant innocent mais faible tenté par deux voleurs. C'est la seule sculpture qui illustre directement un chapitre du livre: le renard et le chat volent à l'enfant des pièces d'or qu'il rapporte à son père Geppetto. Plus loin, Pinocchio est mis en scène accroché à un portique métallique, tenant une scie ou sur un tripode. D'autres oeuvres exposées à New-York le montraient monté sur une table ou contemplant une table couverte d'outils (the philosopher).
    Dans la piéce adjacente, sont exposées des gravures colorées retraçant les épreuves du pantin.

Pinocchio entouré du renard et du chat
Two Thieves, One Liar, 2006. Bois peint. 190 x 231 x 121 cm
sculptures de Jim Dine


    L'intérêt, ou l'obsession, de Jim Dine pour la marionnette n'est pas récent. Il a réalisé 39 lithographies colorées à la main, reproduites dans un livre publié chez Steidl en 2006: les aventures de Pinocchio par Carlo Collodi.


Lithographie de Jim Dine pour Pinocchio
   Dans la préface du livre illustré Jim Dine écrit:
" Grâce à Carlo Collodi, le vrai créateur de Pinocchio, j'ai pu pendant de longues années vivre à travers le garçon de bois. Sa puissance métaphorique a enrichi mes dessins, peintures et sculptures. "

 
     Jim Dine pense à Pinocchio depuis l'âge de six ans quand il a vu le dessin annimé de Walt Disney. « Soixante-quatre ans est un temps assez long pour connaître quelqu'un mais sa profondeur et ses secrets sont sans fin. Ce livre est pour le garçon. »

Pinocchio sculptés par Jim Dine à la galerie Daniel Templon
You Work Hard All Summer...etc., 2006.
Bois vernis, scie, et échaffaudage en métal .
292 x 213 x 155 cm


    En 1878 Carlo Collodi publie en feuilleton dans  "Giornale per i bambini" "Le avventure de Pinocchio. Storia di un burattino". Le livre parait plus tard illustré par Ferdinando Martini. L'histoire de Geppetto qui sculpte une marionnette et rêve de la voir s'animer rencontre un succès immédiat. Pinocchio le jouet de bois devient humain à travers des épreuves terribles et angoissantes. Indiscipliné et menteur, Pinocchio attire les catastrophes: son nez s'allonge dès qu'il ment, il est dévalisé, enchaîné comme un chien, transformé en âne avec de grandes oreilles, un monstre marin l'avale! Sa vanité et sa crédulité en font une victime rêvée mais il triomphera des méchants et deviendra un bon petit garçon.

He tells a lie - Il dit un mensonge
Lithographie de Jim Dine pour Pinocchio

 
    Fils de charpentier, comme le Christ, Pinocchio connaîtra le désespoir et la rédemption mais, Christ inversé, Pinocchio ne fait pas le bien. La fin trop moralisatrice du livre n'enlève rien à l'inventivité du récit. L'histoire destinée aux enfants peut être traumatisante car elle décrit un univers sombre où règne le mal.

Deux Pinocchio sculptés par Jim Dine à la galerie Daniel Templon

 
  En mai 2008, Jim Dine a inauguré une statue géante de Pinocchio à Boras, une petite ville suédoise.

Inauguration de "Walking to Boras"



    Jim Dine est né en 1935 aux Etats-Unis à Cincinnati dans l'Ohio. Il étudie les Beaux-arts puis se rend à New-York, à une époque où la scène artistique est en pleine ébullition. Il y rencontre, entre autres, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg et Claes Oldenburg. Pionnier du happening et du pop art, il utilise tous les médias: la peinture, le dessin, la sculpture, la lithographie et la photo. Il est un des plus célèbres artistes américains contemporains. Les coeurs et les robes de chambre sont des motifs récurrents dans son oeuvre.

Göttingen songs, coeur de Jim Dine
Liens:
Jim Dine: Pinocchio statufié à Borat en Suède
Jim Dine, Göttingen Songs, cinq coeurs à la galerie Daniel Templon 2009
Quand les mannequins s'animent, Carte noire, Royal de Luxe et David Lynch



“Jim Dine”, galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg, 75003 Paris.
Du 12 avril au 28 mai 2008.
Tel : 33 (0) 1 42 72 14 10


 
Sculptures de Jim Dine exposées à la galerie Daniel Templon:
*   Two Boys Looking, 2006. Bois peint. 200 x 147 x 76 cm
*   Pinocchio Needs Attention, 2006. Bois peint. 294 x 154 x 73 cm
*   Two Thieves, One Liar, 2006. Bois peint. 190 x 231 x 121 cm
*   Pink Wash, 2006. Bois peint et vernis. 226 x 76 x 84 cm
*   Angel Face, 2007. Fusain sur bois vernis. 79 cm x 76 cm x 39 cm
*   2 Guys on Polished Steel, 2007. Bois vernis, métal. 216 cm x 170 cm x 89 cm
*   The Lavander Shirt, 2008. Bois vernis. 223 x 72 x 74 cm
*   Pinocchio (The night sky), 2007. Bois vernis. 196 x 61 x 63 cm
*   The Grey One, 2008. Bois vernis. 189 x 160 x 56 cm
*   4 Faces Cut into a Log, 2007. Bois peint et vernis. 79 x 234 cm x 51 cm
*   Living with Black Walnut, 2007. Fusain sur bois vernis. 184 x 102 x 80 cm
*   Stain on his body, Paint on his Face, 2008. Bois vernis. 201 x 74 x 41 cm
You Work Hard All Summer, 2006. Bois vernis, scie, et échaffaudage en métal. 292 x 213 x 155 cm
*   Hunter’s Moon, 2007. Bois vernis. 234 x 71 x 71 cm
*   On the Pylon, 2008. Bois vernis sur base métallique. 264 x 122 x 137 cm
*   Guy with big left arm, 2008. Bois vernis. 203 x 46 x 6


lire:
l'interview de Daniel Templon.

 www.danieltemplon.com

Catherine-Alice Palagret

art contemporain
mai 2008

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires