17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 23:54
 
    Monsieur Chat a toujours un rictus inquiétant. Chat perché au-dessus de la boutique de Pompes Funèbres Roblot, il sourit de toutes ses dents, comme pour conjurer la mort. Les plaintes et les lamentations montent jusqu'à lui et il essaye de les ignorer.

Monsieur chat, posé au-dessus de la Maison Roblot, Pompes funèbres
street-art de Thomas Vuille
    Ses ailes d'ange ne lui servent à rien. Collé sur ce mur lépreux, englué dans la peinture du pochoir, M. Chat ne peut s'envoler dans le ciel parisien.

Monsieur chat, posé au-dessus de la Maison Roblot, Pompes funèbres
street-art de Thomas Vuille


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires