24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 15:51

 

    Dans les jardins des Plantes et des Tuileries de nombreuses sculptures intriguent les passants. Devant les serres tropicales, "Sinapsis paradigms and Micrologies" de Loris Cecchini sert de banc aux promeneurs qui ne se posent pas de question sur l'art contemporain.


 

 

FIAC Plantes Ceccini sinapsis 5"Sinapsis paradigms and Micrologies" de Loris Cecchini

Fiac 2012 Hors les murs, Jardin des Plantes

 

 

 

 Sinapsis paradigms and Micrologies, les cinq modules d'acier de Loris Cecchini sont à la fois une sculpture et une référence à la morphologie cellulaire. Ils oscillent  entre nature et artifice, composés d’une centaine de morceaux d’acier brillant, vers de terre ou amibes métalliques. 

 

 

 

FIAC Plantes Ceccini sinapsis 9"Sinapsis paradigms and Micrologies" de Loris Cecchini, Fiac 2012 Hors les murs

Jardin des Plantes

 

 

    Produits industriellement puis soudés à la main, les modules brillants peuvent prendre de multiples formes organiques. Les passants y voient plus un mobilier urbain inventif qu'une sculpture. 

 

   Loris Cecchini est né à Milan en 1969 et est représenté par la Galleria Continua.

 

 

 


FIAC Plantes Ceccini sinapsis 6"Sinapsis paradigms and Micrologies" de Loris Cecchini, Fiac 2012 Hors les murs

Jardin des Plantes

 

 

 

 

   Au jardin des Tuileries, les quatre bancs de Jeppe Hein sont avant tout des sièges. Etudiant la communication et le comportement social en milieu urbain, Jeppe Hein dessinent des bancs modifiés. Leur forme sinueuse inhabituelle interpelle les passants. Ils peuvent s'y allonger confortablement ou dans des positions peu courantes, s'y lover. Les bancs plaisent aux enfants qui y jouent au toboggan ou à chat perché comme sur un mobilier de terrain de jeu.

 

 

 

Fiac Tuileries Jeppe Hein benches 9Modified Social Benches, 2012, Jeppe Hein


 

 

 

    Les quatre bancs blancs, en aluminium galvanisé peint par poudrage, encadrent le bassin rond des Tuileries où Marc Quinn expose "The Origin of the World (Cassis madagascariensis)" un coquillage géant en bronze.


 

 

 

Fiac-Tuileries-Marc-Quinn-origine-Jeppe-Hein-benches.jpgModified Social Benches, 2012, Jeppe Hein

"The Origin of the World (Cassis madagascariensis)" de Marc Quinn

 

 

 

 

   Jeppe Hein est né en 1974 à Copenhague et est basé à Berlin. Il travaille sur des formes ludiques et géométriques (cubes de néon, labyrinthe et miroir) qui redefinissent l'espace tout en invitant le spectateur à participer pour faire vivre l'oeuvre.

 

 


 

Fiac Tuileries Jeppe Hein benches 0

Modified Social Benches, 2012, Jeppe Hein

Fiac hors les murs, Jardin des Tuileries

 

 

 

Fiac Tuileries Jeppe Hein benches 8

Modified Social Benches, 2012, Jeppe Hein

 Fiac hors les murs, Jardin des Tuileries

 

 

 

Fiac Tuileries Jeppe Hein benches 3

Modified Social Benches, 2012, Jeppe Hein

 Fiac hors les murs, Jardin des Tuileries

 

 

 

Fiac Tuileries Jeppe Hein benches 1Modified Social Benches, 2012, Jeppe Hein

Fiac hors les murs, Jardin des Tuileries


 

 

Fiac 2012 hors les murs

Jardin des plantes

12 octobre - 19 novembre 2012

36 rue Geoffroy Saint Hilaire 75005 Paris

 

 

Fiac 2012 hors les murs

Jardin des Tuileries

18 - 21 octobre 2012

 

 

Liens sur ce blog:

Fiac 2012: Réplique (Baphomêtre) de Bertrand Lamarche, comme une radiographie d'une espèce disparue

Fiac 2012, place Vendôme, Jaume Plensa et les publicités géantes

 

FIAC 2009: Vincent Olinet et la princesse absente

FIAC 2009:Jacques Villeglé, un alphabet socio-politique

Fiac 2009 aux Tuileries: Villeglé, Attia, Bouchet, Olinet, Le Chevallier, une video

 

 

Le programme de la FIAC 2012

 

 

 

 

Palagret

art contemporain

octobre 2012


 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires