3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 17:10

 

   

 

    A côté des miroirs et des ballons aux petits pois, une troisième installation de Yayoi Kusama est exposée à Beaubourg. "I'm here but nothing" représente une salle à manger. Les objets du quotidien, vaisselle, étagères, commode, qui furent jadis le théâtre de l'hallucination de Yayoi enfant deviennent un décor de fantaisie pour petite fille. Alice au pays des merveilles est-elle invitée au festin?


 

 

Kusama Beaubourg I'm here but nothing 2011Portrait de Yahoi Kusama semé de pois (dots) colorés

"I'm here but nothing", détail

 

 

    Il n'y a pas de nappe sur la table dressée comme dans l'expérience fondatrice de Yayoi Kusama. Le motif hallucinatoire de la nappe s'est transmué en une multitude de gommettes colorées collées sur les murs et les objets que les quatre néons ultra-violets du plafond font briller. 

  

 

 

Kusama Beaubourg Kusama Beaubourg I'm here but nothing 2011"I'm here but nothing", installation de Yayoi Kusama


 

 

     C'est joli et féerique mais l'obsession des pois contredit cet apparent bonheur. Ce n'est pas un conte de fée mais un cauchemar. Le titre " je suis ici mais je ne suis rien" nous rappelle l'anéantissement recherché par Yayoi Kusama:

"L'auto-destruction est le seul chemin vers la paix."

 


 

Kusama Beaubourg I'm here but nothing 2011 4"I'm here but nothing", installation de Yayoi Kusama

 

 

 

 

   Au contraire des spots paintings de Damien Hirst, les dots ou pois de Yayoi Kusama sont de tailles différentes et leur espacement varie. Moins rationnels, moins mécaniques, les dots de la plasticienne japonaise sont d'apparence plus ludique même si leur thématique est plus sombre.


 

 

Kusama-Beaubourg-I-m-here-but-nothing-2011-1.jpg"I'm here but nothing", installation de Yayoi Kusama

 

 

 

 

 

Yayoi Kusama, Beaubourg, Galerie sud

10 octobre 2011 - 9 janvier 2012

11h00 - 21h00 


 

 


Liens sur ce blog:

 

Yayoi Kusama à Beaubourg: se perdre dans l'infini des miroirs








Palagret
janvier 2012
art contemporain


 

 

1- in Code couleur 11, revue du Centre Pompidou

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires