24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 11:17
  Yayoi Kusama, la plasticienne aux petits pois, a su transformer ses cauchemars en oeuvres d'art. Un jour après avoir observé une nappe à pois, Yayoi, alors enfant, a eu une hallucination qui est devenu une obsession:
" Quand j'ai levé la tête, j'ai vu le même motif couvrant le plafondles fenêtres et les murs et finalement toute le pièce, mon corps et l'univers. J'ai eu l'impression de commencer à disparaître, de retourner à l'infinité du temps sans fin et à l'espace absolu et d'être réduite au néant. " 1


Kusama pop-up store Vuitton Printemps figurineStatuette de Yayoi Kusama, pop-up store Louis Vuitton, Printemps Haussmann


    Aujourd'hui, les hallucinations et les souffrances qui ont accompagné Yayoi Kusama toute sa vie se retrouvent ici affadies dans une collection de sacs, écharpes et vêtements. "Dots Infinity" n'est plus que la déclinaison mécanique de son iconographie pour la collection Louis Vuitton, en collaboration avec Marc Jacobs.



Kusama pop-up store Vuitton Printemps entréeEntrée du pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann
 
   Du sol au plafond, le pop-up store Vuitton, boutique éphémère, est habillé de pois rouges sur fond blanc. Des ballons en forme d'amibes ou de phallus sont suspendus au plafond ou posés au sol sous les présentoirs transparents. Tout se reflètent dans de grands miroirs.



Kusama pop-up store Vuitton Printemps sac vertSacs verts à pois noirs, pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann

 
 A New-York, Louis Vuitton a ouvert une boutique Kusama deux jours avant la rétrospective de l'artiste japonaise au Whitney Museum. Les petits pois Kusama-Vuitton pousseront aussi au Pacific Palace de Hong-Kong, au Ngee Ann City de Singapour, à Tokyo.



Kusama pop-up store Vuitton Printemps 3Vue plongeante sur le pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
 
  Au grand magasin Selfridges de Londres, la boutique éphémère délaisse les petits pois pour des sculptures de citrouille. A Singapour, ce sont des tentacules de la série "Biomorphic nerves".



Kusama pop-up store Vuitton Printemps sacs pois noirsSacs à pois noirs, pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann

    A Paris, à l'intérieur du magasin du Printemps, les deux vitrines permanentes de Louis Vuitton présentent des sculptures de Yayoi Kusama, des fleurs et des tentacules. En extérieur sur le boulevard Haussmann, cinq vitrines présentent des mannequins portant la collection "Dots Infinity".



Kusama pop-up store Vuitton Printemps fleurs"Eternal blooming flowers in my mind"
Fleurs de Yayoi Kusama, vitrine Louis Vuitton, Printemps Haussmann


   La marque Louis Vuitton crée un évènement marketing total qui n'est pas sans rappeler les 11 expositions de Damien Hirst, autre adepte des petits pois, multicolores ceux-là. Damien Hirst lui n'a pas encore créé de ligne de vêtements.




Kusama Vuitton tentacules Printemps"Beginning of the universe"
Tentacules de Yayoi Kusama, vitrine Louis Vuitton, Printemps Haussmann



    Pour les collections Vuitton, Marc Jacobs a déjà collaboré avec les artistes Stephen SprouseTakashi Murakami, et Richard Prince. Yayoi Kusama est la seule artiste à avoir plusieurs pop-up stores dans le monde.




Kusama-Selfridges.jpgPop-up store de Londres, citrouilles de Yayoi Kusama
et collection Louis Vuitton, Printemps Haussmann

 

 

 

     Voir la video ici

 


 

 

Boutique éphémère Yayoi Kusama pour Louis Vuitton
Printemps Mode Haussmann Niveau -1    Paris

Du 23 août au 21 octobre 2012

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Yayoi Kusama en vitrine Vuitton, petits pois et tentacules

Yayoi Kusama et l'obsession des petits pois (dots) à La Villette


 

 

 

 

Yayoi Kusama chez Selfridges à Londres

 

 

Palagret

art et commerce

août 2012

 

 

 

 

Sources:

1- in Art Forum 1997. Dot dot dot, par Andrew Solomon

Dossier de presse

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires