27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 00:15

 

    Passy se veut un village. On y trouve encore des maisons basses qui ont résisté à l'optimisation de l'espace urbain. Ces petites maisons laissent voir les murs aveugles des immeubles haussmanniens qui les entourent. Dans la première moitié du XXè siècle, ces murs se couvraient de publicités murales peintes. Aujourd'hui, la peinture à même le mur est remplacé par des toiles géantes imprimées, tendues sur des châssis.


Publicités géantes pour Emporio Armani,
accrochées sur des murs aveugles, Paris 16è

    L'effet est le même: l'écrasement. Haute comme l'immeuble de Passy qu'elle recouvre, la publicité Emporio Armani ne peut être ignorée. Les yeux baissés vers les passants, l'élégante femme modèle, lève un bras comme pour attraper les minuscules fourmis consommatrices que nous sommes. Quant à l'homme, regardant lui aussi vers le sol d'un air peu aimable, il nous surveille. Le noir et blanc, l'air boudeur des mannequins et le texte en anglais sont des marques de distinction, Armani est une marque de luxe quand même.


Publicités géantes pour Emporio Armani,
accrochées sur des murs aveugles, Paris 16è

 

     Quelques mois plus tard, les affiches en noir et blanc sont remplacées par des visuels en couleurs, toujours aussi grands avec des modèles toujours aussi peu souriants. Il n'y a que dans les catalogues des Trois Suisses ou de La Redoute que les mannequins ne font pas la gueule, sans être hilares cependant.



Publicités géantes pour Emporio Armani,
accrochées sur des murs aveugles, Paris 16è


       Pourquoi tant de publicités géantes à Passy? Pour l'argent. Cette prosaïque communication commerciale nous fait passer de la distinction supposée de ce quartier à une bien vulgaire pollution visuelle. Ces énormes affiches s'approprient l'espace public à des fins mercantiles, imposent au passant un message qu'il n'a pas forcément envie de voir. A moins de marcher le nez dans les chaussures, on ne peut les éviter. Les panneaux géants qui bordaient l'autoroute ont été interdits, pourquoi les autoriser en ville?

   Mais que fait la mairie?




Liens sur ce blog:

autres publicités géantes dans le 16è arrondissement à Paris.

La bâche publicitaire géante sur le Grand Palais, monument classé

Chanel, bâche publicitaire géante sur le Musée d'Orsay

Encore des bâches publicitaires géantes sur les monuments classés: Volvo et Ralph Lauren à l'Opéra 


Palagret
Texte et photos
l'agression publicitaire
juin 2009



Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Publicité
commenter cet article

commentaires