17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 22:16

  

   Après la bâche publicitaire du Grand Palais à la gloire d'Air France, voici deux autres monuments classés, l'Opéra de Paris et le Musée d'Orsay, emmaillotés de réclame. A la faveur de travaux, l'Opéra chante la gloire de Volvo en été 2010 et de Ralph Lauren en janvier 2011 sans oublier l'auto-promotion d'Eiffage qui gère la réfection des façades.

 


bâche affiche géante Eiffage Volvo Opéra 6Bâche de travaux publicitaire sur l'Opéra de Paris

Eiffage et Volvo, août 2010

 

 

    Une nouvelle loi autorise les monuments historiques à louer 50% de leurs échafaudages à des marques pour financer les travaux. La publicité doit s'intégrer au bâtiment (?).

   Espérons que si la façade de l'Opéra de Paris qui ferme la perspective de l'avenue est un jour en travaux, on n'y verra pas des bâches Disney ou des toasters Carrefour Discount! L'architecture chargée de Charles Garnier se suffit à elle-même.

 

 

bâche affiche géante Ralph Lauren Opéra 9Bâche de travaux publicitaire sur l'Opéra de Paris

Ralph Lauren, janvier 2011

 


   En 1871, Charles Garnier protestait déjà contre l'agression publicitaire qui dénaturait la ville: " L’art est partout, il est dans tout : dans la rue comme dans le musée, et je dénie le droit que s’arrogent quatre ou cinq industriels de maculer avec leurs enseignes outrecuidantes la ville qui abrite un millions d’habitants !" 1

   L'architecte ne se doutait pas qu'un jour son Opéra serait dénaturé par des voitures géantes et des flacons de parfum. Aujourd'hui ses anges dorés ne veillent plus seulement sur la musique, le chant et la danse mais aussi sur les envolées mercantiles des marques, divas du marketing. 

 

 

bâche affiche géante Ralph Lauren Opéra 2Bâche de travaux publicitaire sur l'Opéra de Paris

Ralph Lauren, janvier 2011 

 

 

   Au début des travaux, les échafaudages de l'Opéra étaient masqués d'une bâche blanche. A la nuit tombée, les néons rayonnaient à travers. C'était mystérieux et poétique, bien plus intéressant que tout ce que peuvent inventer les publicitaires. Evidemment, ça ne rapporte pas d'argent.

 

 

bâche travaux blanche néon Opéra 1382Bâche de travaux blanche et néons sur l'Opéra de Paris.

 

 

 

   A suivre:  Chanel, bâche publicitaire géante sur le Musée d'Orsay

 

 

 

Liens sur ce blog:

L'agression publicitaire sur les Monuments historiques en bord de Seine: Dior, Bréguet et Burberry

L'intervention des Déboulonneurs à l'Opéra

La bâche Air France du Grand Palais

Bâches de travaux blanches, alternative à l'agression publicitaire

Bonne Maman, bâche de travaux publicitaire, une agression visuelle

Publicité géante: un iPad monumental sur le Palais de Justice de Paris

Street-marketing à Londres en 1850, déjà

 


Les bâches de travaux en trompe-l'oeil:

 

 

 

Palagret

l'agression publicitaire

janvier 2011


 

1- Les affiches agaçantes, Gazette des Beaux-arts à lire sur Gallica. Texte cité et réactualisé par La Tribune de l'art

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Publicité
commenter cet article

commentaires