1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 19:28
 
    Paris se couvre de grandes bâches publicitaires, de la taille d'un immeuble, visibles de très loin. Une nouvelle loi
1 permet aux monuments historiques de louer leur espace. Ainsi Air France s'étale sur la façade du Grand Palais encore en travaux avec le slogan: "Air France rapproche les hommes depuis 75 ans".


Protestation des Déboulonneurs: impact de couleur
sur la bâche publicitaire Air France au Grand Palais
(monument historique)

   Cette invasion de réclames met en colère les  Déboulonneurs. Le 20 décembre 2008, ils ont voulu s'attaquer à la bâche Air France. Les policiers, plus nombreux que la quarantaine de protestataires, les attendaient de pied ferme avec des gaz lacrymogènes.


Protestation des Déboulonneurs: impact de couleur
sur la bâche publicitaire Air France au Grand Palais
(monument historique)


    Cinq déboulonneurs ont réussi à franchir le barrage policier et à jeter des oeufs de peinture sur la bâche publicitaire Air France. Résultats: huit lancers, trois impacts colorés dont un seul sur la publicité elle-même.

Protestation des Déboulonneurs: impact de couleur
sur la bâche publicitaire Air France au Grand Palais
(monument historique)

    "Après quoi les barbouilleurs ont été immédiatement plaqués au sol, menottés et ont passé trois heures au commissariat de la rue de Parme. La direction du Grand Palais a porté plainte." 2


Protestation des Déboulonneurs: impact de couleur
sur la bâche publicitaire Air France au Grand Palais
(monument historique)


   Une semaine après, les taches de peinture étaient toujours là mais il faut bien regarder la bâche pour les trouver.



Bâche publicitaire Air France sur le Grand Palais
monument historique


   Alors que la publicité disparaît des chaînes publiques, est-il bien judicieux d'encombrer encore plus l'espace public de messages commerciaux! La publicité télevisée, il est facile de l'ignorer en allant se faire un café ou en zappant. Dans la rue, nous sommes captifs de la publicité urbaine; on ne peut se déplacer  les yeux fermés.

Bâche de travaux Ralph Lauren
boulevard Saint-Germain

    Bien qu'assez sobre, la b
âche de travaux Ralph Lauren, occupe la hauteur de tout un immeuble à des fins privées et publicitaires.

    A quand une contre-loi pour lutter contre cette pollution visuelle de plus en plus envahissante qui couvre maintenant les monuments historiques?

   Pendant ce temps avenue Winston Churchill, loin de toutes préoccupations mercantiles,
la façade du Palais était animée d'un étrange ballet. Dans le cadre de l'exposition  nocturne "dans la nuit des images" une projection vidéo éphémère du plasticien Charles Sandison faisait s'entrechoquer des mots issus de la Charte des Droits fondamentaux de l'Union européenne.



Liens sur ce blog:


Palagret
l'agression publicitaire
janvier 2009



1-La loi du 31 décembre 2006 prévoit qu’en cas de travaux sur un immeuble classé, l’autorité administrative chargée des monuments historiques pourra autoriser l’installation de bâches d’échafaudage comportant un espace dédié à l’affichage ;

Les recettes perçues par le propriétaire pour cet affichage devront être affectées par le maître d’ouvrage au financement des travaux (C. patr. art. L 621-29-8).

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires