Paris est devenue une gigantesque affiche publicitaire. Règlement laxiste ou ignoré, la publicité envahit tout: abri-bus, sucettes qui encombrent les trottoirs, innombrables grands panneaux 4x3m accrochés partout. Les immeubles en bord de scène (le PMU, Antenne 2) collent des films plastiques micro-perforés sur leur façade  à la gloire de leur entreprise. Etalée sur plusieurs étages, la réclame se voit de très loin grâce à la largeur du fleuve.

Affiche géante pour le PMU
en bord de Seine

    Les immeubles en travaux s'ornent d'immenses bâches publicitaires et le quartier de Passy s'étourdit de murs réclames haut de plusieurs étages.


Affiches murales géante à Passy
publicité pour Armani

 
    Des véhicules légers dignes du Tour de France, ainsi que des voitures, carrossés de publicité stationnent un peu partout jusque dans les lieux touristiques comme la piazza Beaubourg ou le parvis de Notre-Dame.


Vélo-taxi publicitaire à Beaubourg


     Dernières innovations technologiques: l'affichage numérique interactif sur un kiosque à journaux des Champs-Elysées et les écrans plasma numéri-flash du métro ont suscité la colère des associations anti-pub (Résistance à l'agression publicitaire, Robin des toits, Souriez vous êtes filmés, Le Publiphobe et Big brother awards). Bien que les associations aient perdu en justice, les quatre panneaux espions du métro ne sont pas en service pour l'instant.


"Une marque peut-elle incarner la confiance?"
Mur publicitaire pour Western Union
Bouche de métro


     Nouveauté, une bouche de métro placardée d'une publicité qui recouvre les carreaux blancs, le long de l'escalier.


George Clooney, affiche pour Nespresso
sur un abri-bus

       La pollution visuelle s'étend comme une lèpre tonitruante, anarchique prolifération qui défigure la ville et agresse le passant. A quand des messages publicitaires sur le trottoir naissant sous nos pas et des nuages écrans? Les univers oppressants de Blade Runner ou de Minority Report nous guettent. Bientôt on ne verra rien d'autre que des messages publicitaires oeuvrant à notre bonheur obligatoire. Paris mérite mieux que cette jungle commerciale.
 
    Le 6 juillet 2009, le Conseil de Paris devrait enfin voter le nouveau Règlement Local de Publicité (RLP). Déjà voté en décembre 2007, le nouveau règlement publicitaire de la mairie de Paris, remplaçant celui de 1986, n’est pas appliqué car les afficheurs l'ont attaqué pour vices de forme.

     Il est question de réduire les quelques mille panneaux 4x3 de12 m2 à 8 m2. Les affichettes des vitrines et café qui prolifèrent seraient aussi règlementées. Les panneaux lumineux déroulants (les MUPI) devraient s'arrêter de minuit à sept heures du matin au lieu d'illuminer les rues désertes. Le mobilier urbain serait réduit de 20% et laisserait un peu plus d'espace aux piétons.


Smart recouverte de publicité pour la comédie musicale "On the town"


    Paris deviendrait une « ZPR », zone de publicité restreinte ou ZPI, zone de publicité interdite dans les quartiers touristiques (le Marais, Montmartre etc). et près des écoles et des funérariums. La ZPE, zone de publicité élargie, autour du périphérique existera-t-elle encore?

    Les grands afficheurs CBS Outdoor, JC Decaux ou Clear Channel ne sont pas contents du tout car ils verront fondre leurs revenus. Et si Paris adopte une règlementation stricte en accord avec les réflexions de Grenelle, d'autres villes suivront.



Communiqué de RAP, Résistance à l'Agression Publicitaire



Liens sur ce blog:
"Sauvez l'affiche" ? ou sauvez l'espace public de la pollution visuelle?
La publicité Hugo Boss envahit le métro parisien
Nike recouvre le métro
Le kiosque interactif des Champs-Elysées
Numéri-flash, l'écran espion dans le métro
Publicités géantes sur les murs aveugles de Passy

De la publicité J&B sur les portillons du métro, ça nous manquait

Déploiement des affiches numéri-flash dans le métro, Gutenberg et le numérique

 


PalagretTexte et photos
archéologie du quotidien
juillet 2009



Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés