25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:02

 

   De son écriture appliquée, Ben a écrit sur un tableau noir géant: "il faut se méfier des mots". Le tableau est accrochée sur un mur aveugle place Fréhel à Paris. Se tenant sur une nacelle un ouvrier maintient le cadre. 

 

 

Ben se méfier des mot street-art 4"Il faut se méfier des mots", installation de Ben, 1993

 

 

 

    Jugé au sommet de l'immeuble un deuxième ouvrier portant une salopette de peintre tire sur une corde pour équilibrer le tableau. Il ne s'agit pas vraiment d'un trompe-l'oeil puisque l'oeuvre est en trois dimensions, une installation réaliste, et non une peinture en deux dimensions simulant le relief.  

 


 

Ben se méfier des mot street-art 1

"Il faut se méfier des mots", installation de Ben, 1993

 

 

  Le texte de Ben Vauthier est comme d'habitude une provocation et un paradoxe. S'il faut se méfier des mots, il faut aussi se méfier des phrases de Ben. Des phrases qu'on retrouve partout, en peinture, sur des fournitures d'écolier ou dans la publicité.

 


 

Ben se méfier des mot street-art 0"Il faut se méfier des mots", installation de Ben, 1993

 

 

    En face de l'oeuvre de Ben, sur un autre mur pignon, se trouve une fresque de Jean Le Gac de 1986. Sur la photo ci-dessous on aperçoit un chien blanc de Zoo Project, aujourd'hui effacé.

 

 

 

Ben se méfier des mot Le Gac street-artBen, Zoo Project, Jean Le Gac, place Fréhel

 

 

 

    L'angle des murs est un terrain propice au street-art. Les pochoirs, les papiers collés, les graffiti se recouvrent les uns les autres.



 

 

Belleville-Pl-Frehel-mur-peint-Le-Gac-papier-colle-Zoo-Pr.jpgstreet-art et mur peint place Fréhel à Belleville

Zoo Project, l'homme bouée, le guerrier de Kouka, Le Gac


 

 

Belleville-place-Frehel-Street-art-9.jpgMichel Foucault de Pitr, street-art place Fréhel 

 

 


Liens sur ce blog:

Ben, je me sens libre ici, une Bonne Nouvelle et un calvaire

Ben, petite phrase: la vérité sonne faux

Ben, suicide au fond de l'impasse: l'art, la vie, la mort

Ben, petites phrases: l'art me fait rire, c'est quoi l'idée?

Les maîtres du désordre, Ben: pas d'art sans désordre

 

 

Zoo Project, l'homme réparé, l'homme désactivé, street-art

 

 

 

 

Palagret

octobre 2011

trompe-l'oeil et street-art

 

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article

commentaires