12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 23:40

 

Suite de la description de l'exoplanète Pallas 21 par le Professeur Pierre Epaminondas Boncam:


2°- Les Terres Ocres Calcinées de l'Est:

PEB: Dans la région est de Pallas 21, au contraire, les rares ruines que nous avons découvertes sont grossières et il n’y a pas trace de sépultures comme à  Tilmiksa-ah. Nous n'avons pas trouvé de villes, seulement des traces de constructions isolées, peut-être des forts, des avant-postes.



Pallas-21-terres-ocres-relief.jpg
Le vent et les ruissellements sculptent les roches nues sur Pallas 21


Pallas-21-terres-ocres-ravinement.jpgLe vent et les ruissellements sculptent les roches nues sur Pallas 21




3°- Les terres rouges du Nord


    PEB: La deuxième grande cité, Xyanthazak, est au centre des Terres rouges. Ce nom de Xyanthazak, ainsi que celui de Tilmiksa-ah, n'a rien de scientifique. Il est bien évident que nous n'avons pas su déchiffer les inscriptions sur les frontons des basiliques ou des temples. Le géologue nous a convaincu de renoncer aux noms tels que A-PBZKL1 et A-PBZKL2 ou même Athènes 2 et Thèbes 2.  Nous avons donc inventé des noms plus poétiques, c'est le privilège des découvreurs.



fourmi-geante---bedarieux-_2_.jpg Fourmi Gardienne renversée

    Huit fourmis géantes de trente mètres de haut gardent l'entrée du dôme de Xyanthazak. Bien que délabrées elles sont fort impressionnantes et le vent qui souffle à travers leur corps devait terrifier les ennemis de la Cité.



Traces du système de canalisation de Xyanthazak


Pallas-21-terres-rouges-v--g--tation-2.jpg
Rares traces de végétation dans la région des terres rouges de Pallas 21



    PEB: Lors de cette première expédition sur Pallas 21, nous n'avons exploré ni la "cordillère des brouillards" qui entourait les Terres Noires ni les marais fumants tout au sud. Par manque de temps, manque d'équipement, manque de chance. Mon séjour sur Pallas n’est certes pas un bon souvenir, il s'y est passé trop de choses terribles, mais de cet enfer j’ai rapporté le trésor archéologique que vous avez pu voir exposé. J'ai fait reculer "la terra incognita" ou plutôt Pallas incognita. J'essaye de dessiner une carte pour remplacer celles du cartographe qui ont été perdues lors de mon retour sur terre. Hélas, je n'ai pas son talent et jusqu'ici mes dessins sont très approximatifs.


Pallas-21-terres-rouges-v--g--tation.jpgRares traces de végétation dans la région des terres rouges de Pallas 21

 

 

        Je retournerai sur Pallas 21, je dois y retourner, ne serait-ce que pour établir une nouvelle carte de cette nouvelle planète.

 

 



Catherine-Alice Palagret
archéologie du futur
septembre 2006


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du futur
commenter cet article

commentaires